tapis interactif par Fanfy VJ

Dans le cadre de l’anniversaire de Monsieur Pixel, Fanfy VJ  (membre, elle aussi de coop’alpha) a mis en place une création visuelle interactive basée sur un tapis interactif. Le visuel était réactif en fonction de la position du spectateur sur le tapis. On avait commencé à travailler ensemble sur le dispositif de tapis cet été, Fanfy a continué et terminé le travail sur le tapis pour l’utiliser avec une de ses créations visuelles dont elle a le secret. Cela a donné une belle installation où le public a pu interagir avec le visuel mappé sur un petit espace. En voici quelques photos :

 

 

Retours sur le festival Melting Code

openframeworks

Festival Melting Code

Le Festival Melting Code, organisé par les Morphogénistes,  s’est déroulé du 18 au 28 avril 2012 à Bordeaux et Talence. A mon sens, ce festival a correspondu à un vrai besoin d’événement pour la communauté de créateurs numériques de Bordeaux et d’ailleurs. Cet événement a été l’occasion de diffuser des créations artistiques qui disposent de peu d’opportunités de monstration (notamment les installations). Cela a aussi été l’occasion de présenter des projets en cours de création (là aussi, il y a peu d’opportunités pour faire cela). Enfin, l’accent a été mis sur de nombreux moments de pratiques et d’échanges (workshops, ateliers pour le jeune public, conférences…). Le programme était donc particulièrement riche surtout pour un événement disposant de très peu de moyens.
J’ai participé au workshop open frameworks à l’iboat, ainsi qu’à la soirée melting code live où j’ai présenté un travail en cours (Le projet « Du grain à moudre » dont je vous parlerais prochainement). J’ai aussi assisté à l’apéro codelab et visité l’exposition au projet CMH.

apéro codelab

Personnellement, je suis très content de ce festival. Le work in progress m’a permis de présenter mon projet en cours, d’avoir une dead line qui m’a poussé à bosser un prototype, de me rendre compte que mon propos artistique n’est pas encore clair et de recueillir des remarques et conseils. Le workshop Open frameworks m’a permis de m’initier à cet environnement de développement à fort potentiel. Plus globalement, j’ai pu échanger avec différentes personnes ouvertes à la création numérique lors du festival et cela a été enrichissant. Enfin, j’ai pu apprécier différents projets live, install ou projets en cours de créa.

openframeworks

Il me semble que l’événement a donc pu fédérer différents lieux ou créateurs bordelais et correspond vraiment à un manque dans le paysage de la création numérique en Aquitaine. Cela donne aussi un sérieux coup de booster sur Bordeaux en montrant qu’un tel événement est possible. Enfin et bien sur, il a donné un aperçu intéressant de la qualité, de la quantité et du potentiels des projets artistiques des membres du collectif Morphogénistes.

workshop openframeworks

Festival Melting code

L’association les morphogénistes organise le festival d’art numérique melting code du 18 au 28 avril 2012 à Bordeaux et Talence (33).
Melting code propose  Workshops/Ateliers, Conférences, Exposition, Soirées/Live pour partager la culture et les  Arts Numériques. C’est aussi l’occasion, pour Les Morphogénistes, de présenter le travail de membres du collectif et de manière plus générale de ses partenaires.

Toute la programmation, particulièrement riche en ateliers, est visible sur le site de l’évènement : http://www.meltingcode.net/

scénocosme à la nuit défendue à Pessac

Le duo Scénocosme présentera ses 3 installations Fluides, Light Contact et Ombres Incandescentes lors de la nuit défendue à Pessac (le 30 septembre à la médiathèque camponac).
Scénocosme expose dans le monde entier ses installations évolutives et interactives qui mêlent art numérique interactif, musique et architecture.

Light Contact (qui sera présentée lors de la nuit défendue) est une installation composé d’une bille brillante. Si une première personne pose sa main sur la bille. Si elle reste seule, il n’y a aucune réaction. Elle doit inviter une deuxième personne à venir la toucher. Chaque touché corporel provoque alors des sonorités variables. Les différentes vibrations sonores évoluent ensuite en fonction de la proximité des contacts et des spectateurs. De même que l’environnement sonore, le toucher va varier la lumière (intensité) d’un plafond qui compose aussi l’installation.
Voici une vidéo présentant lights contact :

« Lights contacts » from scenocosme on Vimeo.

En juin 2010, «Lights Contacts» a reçu le Prix de la création Arts visuels et technologies lors de la compétition internationale organisée par Le Centre des arts d’Enghien-les-Bains lors des Bains Numériques #5 Festival international des arts numériques.

Fluides (une autre installation qui sera elle aussi présentée à Pessac) est composée d’un grand disque opalescent intégrant 4 vasques remplies d’eau.
Cette énergie corporelle happée par l’eau apparaît alors sous la forme d’un fluide énergétique lumineux et sonore. Lorsqu’une personne touche l’eau, la vasque s’illumine d’une vague lumineuse qui rayonne progressivement jusqu’au centre de l’œuvre. Chaque variation lumineuse s’accompagne d’une sonorité qui fluctue en fonction de l’intensité de la relation énergétique ainsi générée.

La soirée commencera à 20h , plus d’info ici : http://www.pessac.fr/content/nuit-defendue-ouverture-saison-culturelle
Je serais présent lors de l’exposition (en effet scenocosme ne pouvant être présent, ils m’ont missionné pour assurer la régie multimédia de leurs installations lors de la soirée).
En attend le 30 septembre, plus de renseignements sur scenocosme sur leur site : http://www.scenocosme.com/

Regards d’artistes sur les médias sociaux du 1er août au 1er novembre à Cap Sciences

Médias-cité (une association œuvrant dans les pratiques numériques innovantes pour les secteurs culturels, éducatifs, citoyens, artistiques et dans laquelle j’ai été permanent il y a plusieurs années)
organise une exposition d’installations numériques à Cap Sciences, centre de culture scientifique à Bordeaux.
Cet évènement se fait dans le cadre de « Numériquement votre », une exposition sur la communication numérique.
L’exposition proposée par médias-cité s’appelle « regard d’artistes sur les médias sociaux », elle propose des œuvres souvent interactives liées ou utilisant des outils tels que Google Earth, Facebook, Twitter, Flickr, Second Life ou encore les blogs… Partage de données, géolocalisation, mondes virtuels… Ces œuvres interrogent les usages et particularités des outils internet dit « sociaux ».

Cette exposition a déjà été présentée à la Médiathèque municipale de Mérignac du 4 mars au 2 avril 2011.
Les pièces présentées sont les suivantes :
Maxime Marion et Emilie Brout // « The Road Between Us » : voyages imaginaires présentés sous forme de comptes-rendus dans Google Earth
Grégory Chatonsky // « Le Registre » : création de livres imprimés à partir des sentiments exprimés sur des blogs
Albertine Meunier // « Variations sur Angelinos » : approche physique et poétique du réseau social Twitter
Anne Astier // « Fleurs de vie » : exposition virtuelle dans Second Life
AWR (Acting Without Reality) // « HEKKAH » : entité numérique qui incarne les flux des réseaux sociaux et se nourrit de leurs publications
Antoine Schmitt // « Grand générique »: grand générique de tous les êtres humains…

Le mieux est d’aller voir tout çà à Cap Sciences du 1er août au 1er novembre

Portes ouvertes à CREASUD les 4 et 5 mars

L’Ecole de Design Créasud (dans laquelle j’interviens dans l’enseignement, cours de multimédia pour les 2nd cycle en design global) organise ses portes ouvertes les 4 et 5 mars. C’est une occasion pour l’école de présenter les travaux des étudiants.

creasud bordeaux

Frédéric Durieu à Mérignac

Dans le cadre des jeudis multimédias organisés par mes anciens collègues de Médias-Cité, Frédéric Durieu présentera son travail à la médiathèque de Mérignac le 2 avril à 19heures.

Frédéric Durieu travaille depuis plus de 10 ans à la création de modules multimédias « poétiques ».
Ses animaux aux déplacements chaloupés ou ses kaléidoscopes interactifs sont des exemples de ses créations.


Plus d’infos à propos de Frédéric Durieu sur son site.

conférence google adword

DSC_0732

J’ai assisté à une conférence de google la semaine dernière (15 oct 2009) à Cap Sciences à Bordeaux. Cette conférence baptisée « Google Adword Académie » s’adressait aux professionnels (Agence de com ou web et entreprises souhaitant référencer leur site ou encore ajouter des pubs sur leur site). L’essentiel des conférences ont présentées les services adword (annonces dans la partie « liens commerciaux » de google et dans les bannières de pub des sites partenaires de google) et adsense (permet d’ajouter des pubs) ainsi que les outils analytics (statistiques de site web), Insight Google (permet de tester des mots-clés). Car si google est le moteur de recherche le plus utilisé au monde, son chiffre d’affaire est essentiellement du à son service d’annonces commerciales. L’enjeu pour google est que de plus en plus de pro du webs et autres entreprises utilisent ses services payants. Cela explique une conférence avec plusieurs intervenants et les repas et collations gracieusement offerts.
La salle était archi-pleine (plus de 100 personnes, je pense) avec une majorité de membres d’agences de com ou d’agences web. Tout cela étant bien représentatif de l’engouement actuel pour tout ce qui est du domaine du webmarketing. Pour moi, la journée était intéressante, car si j’utilise déjà analytics et Insight, je n’utilise pas adword pour l’instant. L’utilisation d’adword a bien été décortiquée par les intervenants. Outre les fonctionnalités purement addword, c’est la méthodologie et l’interaction avec analytics qui était vraiment intéressantes.
A noter que Google est vraiment dans l’esprit start-up avec une équipe 100 % de moins de 30 ans avec un feeling plutôt cool (tutoiement facile et attitude physique pas forcément commerciale). Par contre, si les membres de l’équipe de google semblent être de jeunes passionnés qui s’épanouissent dans leur travail (le management original à la google mêlant l’épanouissement de l’individu avec l’esprit d’appartenance à l’entreprise transparait vraiment), ils expliquent (à priori de bonne foi) qu’ils ne connaissent pas les marges réelles que Google se fait sur les annonces (addsense + addword), que seuls quelques personnes connaissent la formule magique (tout comme l’algo du moteur de recherche google).

Jeudis Multimédias

jeudis multimédias
jeudis multimédias

Mes anciens collègues de médias-cité (Saint-Medard en Jalles, 33) organisent les jeudis multimédias. Il s’agit de conférences/Rencontres où des créateurs multimédias viennent présenter leurs travaux, les commenter, les expliquer et en discuter.
Ces rendez-vous sont ouverts à tous et permettent découverte ou approfondissement de pratiques telles que Art Numérique, créations digitales, Net Art, Installations multimédias…

Le premier jeudi multimédia de la saison 2009/2010 aura lieu le 1er octobre à 19h30 au Centre d’animation de St Pierre à Bordeaux. L’artiste invité sera Jean-Yves Gratius, musicien et créateur d’installations sonores et dispositifs d’interfaces.

A noter aussi que le mardi 13 octobre, un jeudi multimédia aura lieu à la médiathèque de Mérignac à 18h30 avec le collectif Electronic Shadow qui mêle architecture et image numérique et interactivité dans des créations hybrides reconnus et présentés dans le monde entier.

Vous trouverez plus d’informations sur les jeudis multimédias sur le site http://www.jeudis-multimedias.net
Les jeudis multimédias ont lieux sur le territoire Aquitain. Pour ceux qui n’ont pas la chance d’habiter dans le sud-ouest vous pourrez trouver des évènement similaires à l’espace Kawenga de Montpellier ou bien à Paris via les événements Upgrade! ou dorkbot et probablement ailleurs dans des lieux traitant de la culture multimédia.

Digiborigènes 2009

digiborigenes-banniere-thumb1

Je me suis rendu ce samedi matin à Digiborigenes, une journée de conférences/discussions sur le thème d’internet et des pratiques numériques. Cet événement regroupe à la fois des chercheurs, des professionnels et des artistes et c’était, ma foi, fort intéressant. Il y avait peu de monde (tout du moins le matin, je n’ai pu rester l’après-midi) et c’est bien dommage.
Dans un premier temps, Thomas Parisot est intervenu sur « Réussir son blog professionnel« , titre de l’ouvrage dont il est l’auteur et récemment paru aux éditions Eyrolles. Son intervention a abordé le blog et son rôle dans l’environnement web 2.0. Une intervention complète abordant décryptage du fonctionnement de la blogosphère, panorama d’outils et méthode pour diffuser au mieux ses informations et son image.

Julien Llamas, professeur de collège en région parisienne a présenté le projet Pédagame qui consiste à utiliser les jeux vidéos au collège. Les séances de jeux vidéos animés par des professeurs ont lieu en dehors des temps scolaires (pour l’instant). On voit alors comment le jeu vidéo peut être un réel outil pédagogique (utiliser un jeu de karaoké pour travailler la prononciation de l’anglais par exemple) mais aussi en un outil social pour créer ou affirmer des groupes ou faire évoluer la relation élève/professeur.

Les conférences continuaient l’après-midi mais j’avais malheureusement d’autres obligations. En tout cas, merci à Yann Leroux pour l’organisation de cette journée.
Pour plus d’infos, vous pouvez vous rendre sur le site de Digiborigènes.